Livraison en point relais offerte à partir de 49€ d'achat / Livraison standard offerte pour 60€ d'achat

LA RÉGION ABRUZZO

Plage ortona abruzzes

Une région aux couleurs de la nature

Blanc, vert et bleu sont les couleurs associées à cette région d’Italie centrale : le blanc de la neige, le vert des collines et le bleu qui rappelle la mer. 
L' Abruzzo est une région pas très connue qui sait toujours surprendre, grâce à sa nature préservée, souriante et accueillante.
La présence de 4 Parcs (Parc National des Abruzzes, Latium et Molise, le Parc National de Majella, le Parc National de Gran Sasso et Monti della Laga et Parc régional Sirente Velino) et d'un littoral aux caractéristiques variées, offrent des belles et magiques découvertes.
Par sa position et son paysage diversifié, les Abruzzes donnent l'hospitalité à plus de 75% d'espèces animales et végétales du continent européen. C'est dans ce décor qui se manifeste l'âme du terroir: avenant et agréable, comme l'écume des vagues de la mer Adriatique, fière mais humble, comme les sommets du Gran Sasso ou de la Majella.

1000 f 67779704 ihnbqtsyhuqs6bepipaxzawodgsr29db

Les paysages, des traditions

La variété du territoire a sans doute constitué une précieuse source d'inspiration pour les hommes qui s'y sont installés dans l'antiquité.
C'est la nature même a avoir donné les réponses aux besoins humains. Les saveurs que nous pouvons apprécier aujourd'hui, les traditions transmises et maintenues, les villages et l'architecture, sont l'expression d'un ancien savoir-faire qui s'est servi du potentiel infini de l'environnement et l'a adapté à ses nécessités.
Sans tambour ni trompette, la région offre un panier composé d'endroits et de spécialités, de traditions et de culture, d'histoire et de nature: la combinaison de tout cela donne vie à un bouquet d'arômes et de saveurs aux multiples facettes.



Abruzzo Gran sasso

Les montagnes veillent sur territoire

Le Gran Sasso et la Majella sont les deux massifs principales des Apennins. Avec des pics de 2912m et 2793m, ils attirent des milliers de touristes chaque année, en hiver comme en été.
En plus de la faune et de la flore, elles abritent des villages médiévaux qui évoquent le passé et ouvrent les portes à des vastes espaces verts qui accueillent les passionnés de randonnée en été ou les skieurs en hiver.
Aux pieds de ces montagnes, s’étendent trois vastes parcs nationaux un peu sauvages et une vingtaine de réserves naturelles où l'on peut croiser, entre autres, des aigles, des chamois, des bouquetins, des lynx, une soixantaine d’ours et, bien sûr, des loups.

On raconte...

...que Maia, la plus belle des Pléiades, en fuite depuis la lointaine Phrygie, navigua vers les côtes des Abruzzes, emportant avec elle son fils Titan, mortellement blessé dans une bataille.
La nymphe désespérée avait appris que sur les montagnes escarpées proches de la côte poussaient des herbes magiques et miraculeuses qui auraient pu soigner son fils mourant. Toutefois, une fois débarqués, les montagnes étaient couvertes de neige et les herbes demeurèrent introuvables.
En l’absence de soins, le Géant mourut et sa mère désespérée l’ensevelit sur cette montagne escarpée. Depuis lors, au crépuscule, les habitants de la côte voient dans le profil du Gran Sasso le
Géant endormi. Maia, inconsolable, erra dans les montagnes et, folle de douleur, mourut sur le mont dédié à Jupiter Paleno d’où elle pouvait voir chaque jour la tombe de son fils bien aimé. C’est ainsi que le mont Paleno fut appelé Maiella, la « Montagne Mère ».
Voici la légende racontée par les bergers quand ils pensent entendre les pleurs de Maia dans les hurlements du vent d’hiver.

campo imperatore 2

La Majella est abrupte et compacte sur la pente occidentale, s’élevant sur le plateau de la Femmina Morta, et est gravée sur la pente orientale par les vallées les plus sauvages des Abruzzes.
Protégés depuis 1995, les deux massifs offrent un voyage merveilleux dans la nature et les traditions des Abruzzes.

gran sasso
Image par Hans Braxmeier de Pixabay
sans titre 5

Les collines créent la liaison...

En parcourant les paysages sauvages de montagne et en coulant vers les collines, vous serez surpris par des vallées étroites, des points-de-vue suggestifs plutôt que d’anciennes bourgades qui rappellent l‘histoire et la tradition.
Entre l'éclatante crête des montagnes et les 130 km de côte adriatique, une étendue de collines fertiles font le lien entre le climat montagnard et celui de la côte. Le microclimat est idéal pour la culture de certains cépages locaux, des variétés d'olives ou des produits incontournables pour les tables des abruzzais.

...et accueillent le calme apaisant d'oliviers et vignobles

Les Abruzzes sauront vous transporter dans son univers intemporel, fait de silencieux bruits d’une nature agreste et généreuse.
Oliviers séculaires et vignobles autochtones ornent le paysage, se laissent caresser par le soleil et nous rendent heureux lors d'une dégustation ou tout simplement d'une promenade.

20210615 tollo 027 copie convertimage 1

Symboles du profond lien entre le terroir et les habitants, les plantations sont une richesse à protéger, soit pour les producteurs soit pour les amateurs.
Et davantage pour les habitants, parmi lesquels une bonne partie produisent eux mêmes leurs propre huile, vin et bien plus.
Ici tout est local.

La côte Adriatique s'ouvre à l' horizon

Une côte est par définition le lieux de l'infini, où le regard se pose sur un espace indéfini. La ligne de partage entre mer et terre qui transmet un sentiment de paix et bien être, joie et plaisir.
La côte Adriatique des Abruzzes a des caractéristiques différentes selon que l'on soit vers le nord ou vers le sud de la région.
Des plages plus étendues avec du sable fin et doré vers le nord, cachées par des bois de pins parfumés. Un littoral plutôt rocailleux et fascinant vers le sud, avec des falaises et des criques naturelles où l'on retrouve les traditionnels trabocchi, des structures en bois montées sur des pilotis, directement dans l'eau. Ils ont été inventés par les pêcheurs, qui s'en servaient pour capturer des bancs de poissons.
Une fois leur usage perdu et afin de leur donner une deuxième vie, dans les derniers années ils ont été transformés en charmants restaurants, caractéristiques de cette côte.
À essayer absolument!

ripari di giobbe
lago di san domenico
acquabella
mount velino 1759404

"Septembre est là. Il est temps de migrer.
En ce moment même, dans les Abruzzes, mes bergers
Laissent leurs enclos et marchent vers la mer :
Ils descendent vers l’Adriatique sauvage
qui est aussi verte que les pâturages des monts".

Les Bergers, Gabriele D'Annunzio




Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,